L’emplacement de la station est fondamental dans l’objectif de fiabiliser les données qui seront collectées. Quelques prérequis sont à respecter :

  • Le capteur d’humectation, sous forme de feuille, doit être positionné à l’intérieur du feuillage. Pour l’arboriculture, le capteur doit être placé dans le dernier tiers supérieur de l’arbre. On peut, pour être encore plus précis, le positionner à l’opposé du vent dominant. Ce placement permet d’enregistrer la zone avec la plus forte humidité (risque de développement fongique plus important). Une inclinaison du capteur de 20° est préconisée pour être au plus près de la réalité d’une feuille.
  • Les capteurs de température et d’hygrométrie, protégés par l’abri, sont placés selon l’endroit où vous voulez relever les valeurs (près du sol, dans le feuillage, au plus près des bourgeons…)
  • Le boîtier électronique disposant d’une antenne doit être positionné le plus haut possible. Il est important de disposer ce boîtier à l’extérieur du feuillage des arbres et en hauteur pour s’assurer de la bonne réception du réseau. Nous pouvons également évaluer la capacité du réseau à transmettre les données selon la localisation de la station sur votre parcelle, n’hésitez pas à nous consulter via votre application (Menu > Aide).

Le respect de ces conditions vous permettra de recueillir des données au plus juste des conditions réelles de vos parcelles. Afin d’optimiser la collecte des données, il est également judicieux de choisir un emplacement représentatif de vos parcelles.

Retrouver la fiche technique de la station en suivant ce lien.

Avez-vous trouvé votre réponse?