Les pluviomètres manuels sont couramment utilisés, toutefois, plusieurs éléments importants sont à prendre en compte afin de s’assurer de la fiabilité de l’instrument et des valeurs de pluviométrie collectées. Dans le cas où vous souhaiteriez comparer ces relevés aux données Sencrop, les points suivants sont à prendre en compte :

  • Les deux pluviomètres sont bien à l’horizontale, à la même hauteur, au même endroit, en respectant les règles d’emplacement de la station (se référer à l’article “Comment et où installer ma station Raincrop ?”)

  • L’appareil utilisé pour la comparaison est certifié par un organisme agréé. D’après l’Organisation Météorologique Mondiale, “pour les précipitations liquides [...] une surface [du collecteur] comprise entre 200 et 500 cm² est généralement préférable.” Également, “le collecteur devrait être conçu de manière à exclure tout rejaillissement d’eau à l’intérieur ou hors du pluviomètre. À cet effet, il faut prévoir une paroi verticale suffisamment profonde et un entonnoir d’une pente suffisamment marquée (au moins 45°).”

Source :

ORGANISATION MÉTÉOROLOGIQUE MONDIALE, (OMM), 2018. Guide des instruments et des méthodes d’observation [en ligne]. Edition 2018. Genève : OMM. ISBN 978-92-63-20008-2. Disponible à l’adresse : https://library.wmo.int/doc_num.php?explnum_id=11337

Avez-vous trouvé votre réponse?