Pour un aperçu rapide des risques sur vos cultures, nous avons divisé les différents éléments de votre bilan hydrique en zones colorées.

Pour mieux comprendre le calcul derrière votre bilan hydrique:

➡️ Comment calculons-nous le bilan hydrique?

Le graphique montre la quantité totale d'eau disponible (TAW) de votre sol. Il est divisé en deux parties : une partie verte et une partie orange. Il s'agit de la limite entre l'eau facilement disponible et l'eau plus difficile d'accès pour les racines.

🟣 Courbe violette = Eau disponible dans le sol (mm)

Cette ligne représente la quantité totale d'eau disponible après avoir pris en compte la pluie effective et l'irrigation que vous avez faite.

Formule :

Eau disponible (jour n) = Eau disponible (jour n-1) + Pe + Irr - ETc


🟢 Zone verte = Eau facilement disponible (mm)

Cette zone correspond à la réserve facilement accessible à la plante.

Elle correspond au volume d'eau que le sol est capable de retenir et qui peut être restitué à la culture.

Elle est exprimée en mm et est établie sur la base des propriétés texturales du sol (votre type de sol).

➡️ Modifier mon type de sol

La RAW est défini comme les 2/3 de la TAW dans les sols sableux et limoneux et la ½ de la TAW dans les sols argileux.


🟠 Zone orange = Réserve difficile à utiliser

Dans cette zone, la plante entre en stress hydrique potentiel.

Sans eau, elle diminue son activité d'évapotranspiration pour conserver son énergie et survivre.

Sans apport d'eau, elle atteint un point de non-retour : le point de flétrissement, où la force de rétention capillaire dépasse la force de succion maximale des racines.


🔵 Barre bleue = Pluviométrie

Les barres bleues représentent la pluviométrie enregistrée par votre Raincrop.

Cependant, seule une partie de ces précipitations est réellement prise en compte dans le calcul, ce sont les pluies effectives.

➡️ Comment sont intégrées les précipitations dans votre bilan hydrique ?

Avez-vous trouvé votre réponse?